Wednesday, April 04, 2007

Liberté d'expression: 2 blogueurs malaisiens se rebiffent

Deux blogueurs malaisiens, poursuivis par le même quotidien pour diffamation, ont décidé d'unir leurs forces dans le cadre de ces affaires sans précédent dans un pays déjà critiqué pour son manque de liberté d'expression. Le groupe de presse New Straits Times ( NTSP ), intimement lié au gouvernement malaisien, avait annoncé en janvier dernier poursuivre Ahirudin Attan et Jeff Ooi pour avoir publié des billets critiquant le gouvernement et le journal sur leurs blogues.D'après l'AFP, l'avocat d'Ooi, Malik Imtiaz Sarwar, a déclaré qu'une demande avait été faite auprès de la justice malaisienne pour réunir les deux affaires qui sont selon lui " sensiblement les mêmes ". Il a déclaré que rassembler ces deux affaires empêcherait le déroulement deux procès séparés, dans lesquels des jugements divergents pourraient être rendus.Les avocats de chaque prévenu travailleraient donc ensemble pour défendre les deux cas dans une seule et même affaire. La NTSP et les accusés ont par ailleurs décidé d'une trève et ne commenteront pas les billets incriminés d'ici le procès. Du côté d'Attan, qui a accompagné Ooi au tribunal ce mercredi, il a déclaré qu'il appellerait l'ex-premier ministre, Mahathir Mohamad, et l'actuel, Abdullah Ahmad, pour témoigner en faveur de la défense. Ces deux hommes politiques avaient été cités dans les billets postés sur Internet.Les médias malaisiens ne sont plus les seuls à être contrôlés par les autorités du gouvernement. Depuis plusieurs mois, de nombreuses tensions sont nées de la blogosphère grandissante dans le pays asiatique. Il y a quelques semaines, le gouvernement avait appelé les citoyens et les journalistes à ne pas se fier aux contenus des blogues, jugés beaucoup trop subversifs.

2 comments:

olive said...

lu
bien

olive said...

un café? quand tu veux!